Les petites pierres de Daï Shihan

Pour clore 2017, pour amorcer 2018, Daï Shihan Stéphane Carel nous adresse ses vœux, et nous fait part de certains projets, notamment concernant le blog. Ossu !
Quelle année 2017 ! le bonheur d’être avec Doshu Soke Nanbu Yoshinao, accélération de notre organisation au sein de la FFKDA, encore un livre de Doshu Soke, stages, compétitions, initiatives en tout genre, création d’un nouveau club, passages de grade etc…etc…

Et tout ça seulement avec la passion, dans une vie trépidante de travail, de transports, de temps pour ses enfants et d’autres…

Ce n’est pas qu’au Nanbudo mais aussi au Nanbudo : cet engagement pour les autres est  admirable, force le respect, à revers d’une société qui promeut essentiellement l’argent et la concurrence entre les hommes et les femmes, qui ne respecte pas les faibles, qui ne respecte pas la nature et qui l’amène à sa perte.

Le Budo est avant tout un message de respect des femmes, des hommes et de la nature, et un des chemins permettant de se réaliser.

Quelle année 2018 ! Le bonheur d’être avec Doshu Soke, Coupe d’Europe à Paris avec un investissement total de la FFKDA et les 40 ans du Nanbudo, un nouveau livre de Doshu Soke, des stages, des compétitions, des grades, des nouveaux clubs etc…etc…

Après les articles dans Tenshin, nous passons à un autre type de support de communication et je vais essayer cette année d’apporter régulièrement des petites pierres à la compréhension du Nanbudo :
  • essayer, comme l’a dit Doshu Soke en stage à la Capelette, de réunir Budo Ho et Katsukido Ho avec Noryoku Kaihatsu Ho trop souvent éclatés dans différents arts martiaux
  • billets d’ambiance
  • débats techniques, éclairages sur les questions souvent posées
  • donner du sens
  • notes de lectures   
  • etc…
Mais toujours sans dogmatisme, sans vérité unique, comme nous l’a appris Doshu Soke, petites pierres ramassées sur mon chemin, petits cairns pour baliser, à prendre ou à laisser sur votre chemin où vous-mêmes ramassez des petites pierres, où vous-mêmes faites des petits cairns, où vous comme moi déplaçons les cairns dans le déroulement de notre vie en essayant que personne ne tombe dans le ravin.

Je vous souhaite à tous une bonne année, pleine de force, de courage et de conviction, pour un monde de paix.

Carel Stéphane Daï Shihan
 

 

Partagez cet article